AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: treasured memories ft. choi ji hun Dim 9 Avr - 18:15
Hwang Kali








Hwang Kali



« Bonjour, Mr. Hwang ! »
Echevelé, le jeune professeur entra dans la salle des professeurs en claquant la porte derrière lui, les bras chargés de boites de thé.
Il voulait changer celles qu'il avait laissé dans sa salle de classe. On n'avait jamais assez de thé, au cas ou il devait accueillir quelqu'un ou tout simplement se verser la trentième tasse de sa journée.
Il avait cependant évidemment pris du retard et il dut se débarasser rapidement de son sac, sortir les quelques livres dont il avait besoin, tandis que derrière lui, les quelques professeurs présents chuchotaient.

« On dit qu'il est instable. »
« Je sais pas ce que le proviseur penses, mettre un tueur au contact des enfants ! Brrr ! »
« Et vous avez vu ce qu'il a failli faire à un autre professeur ? »

Évidemment, ces quelques personnes n'avaient pas idée du fait qu'il pouvait les entendre, mais ne faisait pas d'effort particulier pour cacher leur dégoût de sa personne. Étonnamment, Kali n'avait pas énormément d'amis au lycée. Il cumulait deux grandes tares qui faisaient très peur aux adultes : il était étranger, et possédait un pouvoir qui était vraisemblablement plus associés aux vilains qu'a un paisible enseignant à BHH.

Il fit claquer son casier, sortant les trois professeurs de leur conversation avec un sursaut. Il se tourna vers eux et leur fit un sourire aimable.
« Bonne journée, messieurs dames. »
Et il quitta la salle de cours, fulminant encore.
Heureusement, sa mauvais réputation auprès des adultes avait un avantage : les lycéens le respectaient : ils l'appréciaient et Kali le leur rendait bien, ce qui permettait de créer un véritable climat d'échange pendant ses cours. Étrangement, il avait remarqué que l'hostilité de ses paires avait augmenté au moment ou il avait commencé à présenter les meilleurs résultats dans ses cours. Parlez de choses inexplicables.

La journée passa rapidement, sans trop d'encombre. Kali ne cessa pas d’enchaîner les cours jusqu’à 18h, heure ou déjà une grande partie du bâtiment était vide, en particulier par ce temps. Il récupéra tranquillement ses affaires dans son casier, profitant du silence de la salle des professeurs et du couloir.
Il remarqua que son gâteau n'avait pas été touché, et fit la moue. Craignaient t'il qu'il prenne spontanément feu ? Sa rencontre avec Hojoo quelques jours plus tot avait beau lui avoir mit du baume au cœur, cela n'avait pas changé la façon qu'avaient ses compagnons de le voir.

Il serait toujours le prof venu de nulle part avec des antécédents troubles. Pour ses collègues et pour certains des parents d'élèves.
Il soupira et quitta l'enceinte de l'école, s'attardant dans le parc. Le printemps était aujourd'hui bien installé, et l'odeur des fleurs flottait dans l'air, lui rappelant son enfance dans un village près de la jungle indonésienne, avec l'odeur fruitée de certaines fleurs colorées. Il fut quelques secondes éblouis par le soleil, et décida de profiter un peu de ce temps idéal. Plaçant sa main au dessus de ses yeux, il se dirigea vers son emplacement préféré, sous un sol pleureur, depuis le lequel il pouvait observer les entraînements de clubs se déroulant en extérieur. Simplement pour la science, et non pas pour se rincer l'oeuil, bien évidemment !!

Ce soir, c'était l’entraînement de baseball. Il s'installa contre le tronc de l'arbre, ouvrant un livre emprunté à la bibliothèque quelques temps auparavant.
Il ne sut pas exactement combien de temps passa, mais quand il entendit du bruit dans l'allée, il faisait beaucoup plus frais, et le ciel avait prit une teinte plus rosée.
Les bruits de pas se stoppèrent, et il releva la tête, intrigué.

Bouche bée, il observait quelqu'un qu'il connaissait bien lui renvoyer son regard incrédule. Bien évidemment, depuis le temps qu'ils ne s'étaient pas vu en personne, le visage de Ji Hun avait veilli un peu. Les soucis lui avait creusé le front, et il semblait fatigué, il n'avait plus l'expression d'insouciance du jeune homme que Kali avait connu et aimé des années auparavant.

Mais il aurait pu le reconnaître n'importe ou.

« Ji Hun ?? »


Choi Ji Hun






_________________

Hwang Kali
aku cinta kamu. It means I love you.
© Joy
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/03/2017
Localisation : Probablement près de la machine à café
Pouvoir : Pyrokinésie
Avatar : ft. shin hyesung [Shinhwa]
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: treasured memories ft. choi ji hun Mar 18 Avr - 21:44
Choi Ji Hun








Choi Ji Hun





Toute la journée, tu l'as passé à faire courir ces petits monstres. Tu les as épuisé encore et encore et ils t'ont détesté encore et encore. Certains ont tenté de se rebeller. D'user de leur pouvoir pour t'arrêter. Mais tu as répliqué avec le tien, ce qui t'a encore plus irrité. En soi, ta journée a mal débuté et mal fini. Alors, tandis que tu ranges le matériel, tu fulmines. Pourquoi as-tu pris ce poste si c'est pour avoir des élèves comme eux ? Pourquoi as-tu continué dans ce délire alors qu'en vérité, tu as juste envie de partir. Sans même essayer de le cacher, tu as de plus en plus de dégoût pour l'espèce qui est la tienne. Si seulement tu pouvais trouver un moyen de la rendre moins adulée par les autres. Tu sais que tu ne pourras jamais l'éradiquer mais l'admiration qu'elle suscite chez certains jeunes te dégoute.

Finalement, ils t'ont tellement énervé que tu restes dans le gymnase pour évacuer. Tu enchaînes les paniers de basket, un à un. De loin, sous le filet, de côté, partout, tu arrives à entrer. Cela te détend de te défouler de cette manière, tu te recentres enfin, tu arrives à calmer ces nerfs qui n'en peuvent plus, tu réussis à te rappeler que tu es là pour Min Ki et rien d'autre. Parce qu'il doit être protégé même si il est plus fort que toi. Il est ton meilleur ami, ton petit frère, le laisser serait l'abandonner. Tu soupires et jettes un coup d'oeil à ton portable. À 19h30 il serait raisonnable de rentrer chez toi, à l'appartement. Qui sait, ton colocataire sera peut-être chez sa psy et tu pourras profiter de la tranquillité du repère.

Dehors, il fait relativement frais et la brise fait se hérisser tes poils. En expirant bruyamment, tu enfiles ta veste et prends le chemin du portail. Sur le trajet tu passes non loin de l'entraînement de baseball qui touche à sa fin. Il y a quelques arbres à côté et quelqu'un est adossé contre un d'eux. Tu n'as pas nécessairement envie d'aller jeter un coup d'oeil pour connaître l'identité de la personne puisque, à dire vrai, tu t'en moques particulièrement. Pourtant, tu ne t'empêches pas de regarder et lorsque l'homme relève la tête, tu ne peux que t'arrêter. Que fait-il là ? N'était-il pas censé être chez lui, à s'occuper de cette entreprise ou tu ne sais quoi ?

Pourtant, c'est bien lui. Ses traits sont imprimés en toi pour toujours et même si il a légèrement vieilli, il reste le même que celui que tu avais tant de fois serré contre toi. Kali te regarde, lui aussi sous le choc. Se revoir après tant de temps. Se revoir maintenant alors que vous ne vous envoyez que des lettres depuis des années. Tu hésites à faire un pas ou deux, à t'approcher. Au final, tu restes là, planté au milieu de cette allée.

- K-Kali ?

Tu ne sais que dire de plus. Les mots ne viennent pas, trop de questions tournent dans ta tête. Pourquoi est-il là ? Pourquoi ne t'a-il rien dit ?


Hwang Kali





avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 31
Localisation : À deux endroits à la fois
Pouvoir : Clonage
Avatar : Simon Dominic
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: treasured memories ft. choi ji hun Jeu 20 Avr - 22:10
Hwang Kali






Hwang Kali



Dire que cette rencontre était une surprise était un grand euphémisme. Etait-ce une bonne ou une mauvaise surprise ?
Immédiatement, il se décida pour la bonne. Evidemment, tout était fini entre eux depuis longtemps, mais Ji Hun représentait les meilleures années de sa vie lorsqu’il avait été adolescent : la première fois qu’il avait réellement ressenti de l’amour pour quelqu’un depuis qu’il avait été chassé de son village en Indonésie.
Il lui avait fait comprendre, malgré ses manières parfois brusques, que Kali n’était pas seulement un monstre : que des personnes pouvaient l’aimer pour ce qu’il était.
Peut-être leur histoire aurait-elle pu marcher, après tout, si Ji Hun n’avait pas été amoureux de quelqu’un d’autre : mais leur rupture avait été douce et faite en connaissance de cause car Kali savait qu’il ne pouvait pas envisager de faire sa vie avec quelqu’un en étant constamment hanté par le fantôme d’une ex ou d’une femme qu’il ne parvenait pas à oublier.

Comme ils l’avaient voulu, ils étaient restés amis. Ils s’étaient écris de temps en temps, en particulier quand JiHun était parti à l’armée. Ca faisait du bien à Kali de savoir qu’il allait bien, et il savait qu’il pouvait se confier à JiHun sans trop de problème.
Puis sa tante était morte et il avait dû reprendre le refuge, et les lettres furent plus sporadiques d’un côté comme de l’autre alors qu’ils se jetaient à corps perdu dans le travail, avant que Kali n’accepte ce job à la BHH sur un coup de tête.
Ce qui expliquait évidemment leur surprise mutuelle en se croisant sur le campus, un soir, comme si le destin avait décidé de leur jouer une cruelle farce.
- K-Kali ?
Kali n’hésita pas une seconde. En moins d’une fraction de seconde, il sautait littéralement au coup de son ami, comme si ca ne faisait pas dix ans qu’ils ne s’étaient pas croisé. Ji Hun n’avait pas beaucoup plus changé que l’indonésien. Il était toujours plus bien plus costaud que lui, ce qui lui évita de ne pas tomber à la renverse, et le même visage, en tout point. Mais la ou Kali avait quelques rides du sourire autour des yeux, le front de son ami semblait plus creusé, ses traits plus buriné par le soleil, très certainement un rappel de son service dans l’armée.
Posant ses deux mains sur son visage pour l’observer, Kali eut l’air contrarié.
« Tu manges bien au moins ? »
Il sourit et se détacha, non sans l’avoir serré une dernière fois dans ses bras.
« Tu travailles ici, alors ?! »

Kali avait bien peine à contenir sa joie. Enfin un visage amical dans cette foule de gens qui ne l’appréciaient pas et le regardaient comme si il allait exploser à tout moment.
Malheureusement, le passé de Kali, jusque-là si bien dissimulé, n’avait pas tardé à faire le tour de l’école, sans aucun doute colporté par un idiot qui n’arrivait pas à comprendre sa nomination à son poste. Tout le monde savait qui il était et ce qu’il avait fait étant enfant. Même accidentellement, user de ses pouvoirs pour ôter la vie à quelqu’un n’était pas facilement pardonné dans le monde des mutants.
Heureusement, il savait une chose, c’est que JiHun, lui, ne l’avait jamais jugé.
« Je suis vraiment, vraiment désolé de ne pas t’avoir contacté plus tôt, tout c’est un peu fait sur un coup de tête, je l’avoue. »


Choi Ji Hun







_________________

Hwang Kali
aku cinta kamu. It means I love you.
© Joy
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/03/2017
Localisation : Probablement près de la machine à café
Pouvoir : Pyrokinésie
Avatar : ft. shin hyesung [Shinhwa]
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: treasured memories ft. choi ji hun Dim 23 Avr - 15:19
Choi Ji Hun








Choi Ji Hun





Tu es certain d'une chose, la spontanéité et la jovialité de ton ex n'ont pas changé. Lorsqu'il te saute au cou, tu ne peux t'empêcher de sourire avant de l'enlacer en retour. Le revoir, maintenant, après tant d'années, sûr que ça te fait un petit quelque chose. Après tout, même si Chihiro reste à jamais graver dans ton cœur, Kali a eu ton amour longtemps. Et il garde ton éternelle reconnaissance pour tout ce qu'il a fait. Vous vous êtes tellement apportés. Il est la deuxième exception à ta haine des surhumains. Car même si son pouvoir peut être si dangereux, son cœur ne l'est pas. Tu connais sa valeur certainement mieux que quiconque. Parce qu'il t'a appris à t'aimer, à ne pas voir que du mauvais en toi, à apprendre l'amour aussi. Car il a été ta première vraie relation. Jamais auparavant tu n'étais sorti avec quelqu'un, même au collège. La votre n'a pas été que charnelle, loin de là. C'était tellement différent. À dire vrai, seul le spectre de Chihiro a bloqué le futur qui aurait pu se dessiner pour vous. Car il était déjà tout tracé vu l'affection que vous vous portiez.

Mais celle-ci n'a pas disparue. Non, vous vous êtes quittés en bons termes, en atteste les nombreuses lettres que vous vous êtes échangés, surtout pendant tes mois de service. Désormais, vous êtes là, dans la cour de la BHH, enlacés. Kali tient ton visage entre ses mains. Il te détaille comme si cela faisait dix ans que vous ne vous étiez pas vu.

- Tu manges bien au moins ?

Tu ne peux t'empêcher de rire. Kali, l'impossible inquiet. Avais-tu l'air maigre et affamé ? Pourtant, il connait ton goût de la cuisine et de la bonne nourriture. Il devrait savoir que jamais tu ne te laisserais mourir de faim.

- Oui, et certainement mieux que toi.

Tu le serres de nouveau contre toi avant de le libérer. Son sourire t'avait manqué.  

- Tu travailles ici, alors ?

Un simple petit hochement de tête et un petit sourire. Oui. Tu travailles ici. Pour le meilleur et pour le pire. Même si pour le moment, tu songes à dire "pour le meilleur".

- Oui, en tant que professeur de sport. Et toi ?

Tu te demandes bien dans quoi il s'est professionnalisé. Mais il ne doit pas être mauvais en tant que prof, il a toujours été si compréhensif avec toi.  

- Je suis vraiment, vraiment désolé de ne pas t'avoir contacté plus tôt, tout s'est un peu fait sur un coup de tête, je t'avoue.

Il est si adorable, toujours à penser aux autres avant tout. Tu lui tapotes gentiment la tête, comme tu avais l'habitude de faire pour calmer ses inquiétudes.

- Ne t'inquiète pas. Je ne t'ai pas non plus dit pour mon travail. Disons qu'on est quitte.

Votre amitié est tellement solide qu'elle a réussie à se renforcer de votre passé amoureux. Il est certain que ces retrouvailles vont te permettre de tenir un peu plus à la BHH.  

- Tu t'adaptes bien à ce nouveau poste ?

Par connaissance de cause, tu sais que Kali n'est pas toujours accepté à sa juste valeur et il est certain que tu anticipes un peu sa réponse. Si tu apprends qu'on le malmène, tu ne donnes pas cher de la peau de ces gens.


Hwang Kali





avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 31
Localisation : À deux endroits à la fois
Pouvoir : Clonage
Avatar : Simon Dominic
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: treasured memories ft. choi ji hun Dim 23 Avr - 19:37
Hwang Kali






Hwang Kali



Voir Ji Hun dans ce parc en pleine forme et en chair et en os tenait littéralement du miracle. Qui aurait cru qu'ils auraient pu se recroiser un jour ? Évidemment, quand ils s'étaient quittés, ils s'étaient toujours promis de se revoir, mais les années passant, cette promesse était partie dans les limbes, et Kali s'était fait à l'idée qu'il ne verrait plus rien d'autres que des lettres de son ex et ami. De toute évidence, le destin avait décidé de lui faire une faveur et en avait décidé autrement, pour son plus grand bonheur.
Il ne put s'empêcher de rejoindre automatiquement ses bras, comme si ils ne s'étaient jamais quittés. Comme si presque dix années ne s'étaient pas écoulées depuis leur dernière rencontre.

Il ne pouvait s'empêcher de remarquer, évidemment, que Ji Hun avait tout de même changé. Ce n'était pas forcément visible pour tout le monde, mais pour quelqu'un qui avait étudié ce visage pendant si longtemps, il n'y avait pas de doute, il avait les traits tirés, mais le plus gros changements résidait dans ses yeux. Quand il l'avait quitté, les yeux de son ex compagnon avait encore cette ardeur flamboyante de l'adolescence.

Aujourd'hui, quelque chose lui disait qu'ils n'avaient pas vu que des bonnes choses, ces dernières années. Ils étaient plus fatigués, plus méfiants, et plus durs aussi, même si ils avaient rajeunis en le voyant.
- Oui, et certainement mieux que toi.
Le jeune indonésien eut l'air courroucé, bien qu'il avait un sourire sur les lèvres qui ne se décrochait pas.
- Je mange toujours bien.

Alors qu'ils se tenaient tous les deux si près l'un de l'autre, Kali commença à se poser des questions : il était évident que Ji Hun n'aurait pas du être là, si ce n'est pour trois raisons : mais à son âge, Ji Hun n'était évidemment pas revenu faire ses études ici. Était t'il parent d'élève ? Mais encore une fois, il était impossible Ji Hun aie un enfant assez vieux pour faire ses études ici. Ce qui devait vouloir dire qu'il était...
- Oui, en tant que professeur de sport. Et toi ?
Kali eut l'air sincèrement surpris. Ji Hun n'avait jamais caché sa méfiance envers les autres surhumains, ne se mêlant pas plus que ça avec les autres. Rares avaient été les personnes arrivant réellement à percer sa carapace. Kali y était parvenu, et il avait dans l'idée qu'il y était parvenu en grande partie car il était un paria, même dans la communauté des surhumains, qui étaient pourtant censé l’accueillir comme l'un des leurs.

En tout cas, imaginer Ji Hun en professeur était un concept qui frisait pratiquement le ridicule, en particulier avec des surhumains.
« J'aide… hm… aussi étonnant que ce soit, j'aide les jeunes à contrôler leurs pouvoirs et leurs émotions. »
Ce qui était pratiquement aussi risible que Ji Hun dans le rôle de professeur, bien que le titre de professeur de sport était presque fait sur mesure pour ses capacités, car le jeune homme était encore connu pour avoir du mal à contrôler un pouvoir qui était aussi indomptable que l'élément auquel il était associé, bien qu'il aie fait énormément de progrès.

« Mais, Ji Hun, prof ? Ca m'étonne, je n'aurais jamais cru qu'enseigner était dans tes objectifs ? »
Il n'avait pas pu s'en empêcher.
Il s'empressa de s'excuser de ne pas avoir prévenu le jeune homme de son arrivée à Busan Hereos High. Aurait t'il su qu'il l'y trouverait, il n'aurait pas hésité une seule seconde.
- Ne t'inquiète pas. Je ne t'ai pas non plus dit pour mon travail. Disons qu'on est quitte.
L'indonésien le gratifia d'un sourire radieux, se détachant un peu de lui pour le laisser respirer. Ca faisait si longtemps que Kali n'avait jamais réaliser à quel point…
« Tu m'as manqué. »

C'était sincère, et venu du fond du cœur, bien évidemment. Le jeune homme avait toujours eu la fâcheuse tendance d'être terriblement honnête, même quand il n'en avait pas forcément besoin.

- Tu t'adaptes bien à ce nouveau poste ?
Le plus jeune s'empressa d’acquiescer, bien que son sourire avait un peu diminué. Dire que ca avait été une partie de plaisir aurait été mentir, et Ji Hun le connaissait trop bien pour ne pas le savoir. Mais Kali connaissait aussi bien son ami, et n'avait pas envie qu'il s'attire des ennuis par sa faute, au contraire.
« Je me suis fait quelques connaissances… Mais bon, tu sais, c'est habituel. J'ai retrouvé des personnes du lycées qui ne m'ont jamais apprécié. Je n'y fais pas très attention ! »
Il sourit largement. Rien, vraiment rien n'aurait pu gâcher ses retrouvailles avec son ex petit ami, actuellement.

« Tu as fini, là ? » demanda t'il en observant sa tenue.
« J'allais rentrer boire un peu de thé, tu veux te joindre à moi ? » Le thé était une proposition ridicule, mais elle lui ressemblait. Et il n'avait pas envie de quitter Ji Hun immédiatement. Ca faisait presque un an qu'ils étaient sans nouvelles. Le professeur avait envie d'en savoir plus et de rattraper une partie du temps perdu.


Choi Ji Hun







_________________

Hwang Kali
aku cinta kamu. It means I love you.
© Joy
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/03/2017
Localisation : Probablement près de la machine à café
Pouvoir : Pyrokinésie
Avatar : ft. shin hyesung [Shinhwa]
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: treasured memories ft. choi ji hun
Contenu sponsorisé
treasured memories ft. choi ji hun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Best Memories With Memories
» Choi Seung Hyun
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Kim Bak Yul ft. Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
» Summer Yong Jae ft Choi Seung Hyun / Summer Jun Hee ft Jang WooYoung [2pm]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUSAN HEROES HIGH :: ECOLE :: Rez-de-chaussée :: Terrain de sport-
Sauter vers: