AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Song Ho Joo - U can't touch this Dim 12 Mar - 23:39
Song Ho Joo



Song Ho Joo

ID CARD


© Me

Âge : 30 ans
Date de naissance : 10/02/1987
Nationalité : Coréen
Orientation sexuelle : Hétérosexuel (ouvert)
Groupe : Personnel : Professeur de théorie des pouvoirs
Situation amoureuse : Célibataire
Pouvoir : Intangibilité
Niveau : 3
FT Choi Siwon
Ho Joo, c'est un adulte étonnamment mature... mais préférant se comporter comme un grand enfant ♠ Il est extrêmement optimiste, ce qui peut parfois donner l'impression qu'il est une personne crédule - voire naïve -, mais il n'en est pas moins quelqu'un de réaliste ♠ Il fera n'importe quoi pour voir un sourire habiller le visage des personnes qui l'entourent et ce dans toutes les situations, quitte à se ridiculiser pour arriver à ses fins ♠ Ho Joo a un bouledogue français, Jackson, pour lequel il a craqué parce qu'il le trouvait "adorablement moche avec ses yeux globuleux et son air bête" ♠ Il a également une nièce, Mi Ran, dont il a la garde depuis la mort de sa sœur et de son conjoint, et pour qui il ferait n'importe quoi ♠ Il aime regarder les autres s'amuser sur des manèges, mais jamais il n'osera monter dans l'un d'entre eux et ainsi, il trouvera toujours une excuse pour ne pas avoir à le faire ♠ Ocaphobe, il serait parfaitement terrifié s'il se retrouvait face à une oie ♠ Il a une maîtrise relativement tangente de son pouvoir, dû à sa tendance à l'égarement : il enclenche régulièrement son pouvoir sans y faire attention, le mettant souvent dans des situations plutôt cocasses ♠ Il canalise depuis toujours son hyperactivité grâce au théâtre ainsi qu'au sport, ayant même pris des cours de boxe thaïlandaise pour devenir un meilleur surhumain ♠ Ironiquement, il est plutôt un piètre combattant, ayant tendance à utiliser son pouvoir et traverser les choses qui l'entourent sans le faire exprès : sa musculature reste donc généralement plus décorative qu'autre chose ♠ Il n'aime pas du tout employer la violence et ne le fera que s'il s'y voit absolument forcé ♠ Ho Joo rêverait d'être mentor pour que sa nièce soit fière de lui, mais son manque de sérieux et ses "accidents" de pouvoir l'en empêchent ♠ Il est beau et bien bâti et il le sait, mais il ignore royalement les personnes superficielles qui ne s'arrêteraient qu'à son physique ♠ S'il a déjà été dans des relations charnelles avec plusieurs femmes, il n'a jamais été dans une relation "sérieuse", par peur de se dévoiler ♠ On le prend souvent pour un Don Juan à cause de son attitude désinvolte et de ses beaux sourires, mais c'est totalement erroné ♠ Il n'aime pas se montrer vulnérable et lorsqu'il dit quelque chose de sérieux, il finit toujours par se contredire en blaguant pour ne pas risquer de blesser ou d'être blessé ♠ Il se cache derrière ses blagues et son manque de sérieux apparent à cause d'une peur inconsciente de l'attachement ♠ Il adore taquiner les gens, mais se sentira extrêmement coupable s'il constate qu'il va trop loin dans ses blagues ♠ Ho Joo a deux petites manies insupportables qui font tourner en bourrique son entourage : chanter volontairement mal et fort, et exiger de ses amis qu'ils le nourrissent ♠ Il adore danser, mais il est parfaitement conscient de l'ampleur de son ridicule lorsqu'il le fait (il maîtrise toutefois les bodyrolls, sachez-le) ♠ Il est quelqu'un qui aime attirer l'attention sur lui et ne supporte pas de rester inactif trop longtemps ♠ La mobilité de ses sourcils est épatante et il adore en jouer ♠

HISTORY


« Être heureux tout seul, c'est absurde. »
© Me
D'autant qu'il ne s'en souvienne, Song Ho Joo n'a jamais aimé la solitude.

Né à Séoul le 10 février 1987, il grandit dans une famille plutôt typique, bien que relativement aisée : son père travaillait au sein d'une banque et sa mère dans une agence de mannequinat. Lorsqu'il vint au monde, une grande sœur de cinq ans son aînée - Hong Nam - l'attendait déjà avec impatience et la famille entière fut tout à fait ravie d'accueillir ce nouveau petit être. Autour de lui, les visages qui l'observaient étaient déjà traversés de sourires radieux, et le petit Ho Joo laissa échapper son premier éclat de rire avant même d'être en âge de pouvoir comprendre le bien-être que lui procurait la vision de ses proches heureux.
Il était bien entouré, ses parents et sa sœur l'aimaient énormément, et le petit garçon qu'il était n'avait absolument aucun mal à se faire apprécier de tous. Tout allait pour le mieux.

Durant son enfance et jusqu'à ses dix ans, Ho Joo passait le plus de temps possible avec sa grande sœur. Jeux en tous genres, lecture à deux, apprentissages, Hong Nam se pliait avec joie aux demandes d'un petit frère parfois insupportablement collant : il avait ce petit pouvoir inexplicable sur elle, de la faire craquer quoi qu'il lui demande. Bien que cinq années séparaient les deux enfants, elle ne sembla jamais considérer cela comme quelque chose de problématique : son petit frère pouvait bien se comporter comme un insupportable bambin braillard s'il le voulait, il n'en restait pas moins son ami le plus cher et le plus proche.
Les mémoires de ce temps-là que Ho Joo chérissait le plus devaient probablement être celles où sa sœur lui racontait des histoires. Dans ces contes, elle lui décrivait les miracles que pouvaient faire des êtres aux dons extraordinaires, capables de sauver des vies grâce à leurs pouvoirs merveilleux. C'est elle qui fut la première à lui ouvrir les yeux à propos de l'existence des surhumains et à éveiller son intérêt pour eux, un souvenir qui le rendait quelquefois nostalgique à l'idée qu'elle n'ait pas vécu assez longtemps pour voir son propre pouvoir se dévoiler.

La famille Song n'ayant jamais réellement eu le moindre contact avec de véritables surhumains avant cela, leurs parents n'aimaient pas qu'on raconte ce genre d'histoires à Ho Joo. D'après eux, ces êtres à part n'avaient pas leur place dans la société mélangés aux gens « normaux », et ils craignaient l'idée même de l'existence d'humains aux pouvoirs exceptionnels. Ainsi, il n'était pas rare de les voir couper court aux histoires de leur fille, pour lui demander de ne pas induire son frère en erreur concernant ces gens : ils devaient être craints et non admirés, ce qu'elle faisait était mauvais pour le bon développement de Ho Joo, disaient-ils.
C'est probablement à cette époque-là que Hong Nam rencontra Choi Young Jae.

Jusqu'à ses treize ans, aucun fait notable ne vint perturber la petite existence tranquille de Ho Joo. N'étant pas du genre à tenir en place, ses parents l'inscrivirent rapidement à des cours de théâtres pour canaliser son trop plein d'énergie, activité qu'il se mit rapidement à adorer. Il était un adolescent solaire et volontaire, avec plus d'amis qu'il ne lui en fallait et bien qu'il ne pouvait plus passer autant de temps avec sa sœur depuis que celle-ci était entrée au lycée, leur relation se portait toujours aussi bien.
Vraiment, tout se passait pour le mieux dans la petite vie agitée du jeune garçon hyperactif.

Et puis elle partit.

Pendant une année entière, Hong Nam disparut totalement. Un matin, elle avait simplement fait ses valises, avant de se volatiliser sans la moindre explication pour sa famille. Ho Joo eut beaucoup de mal à comprendre ce geste et durant cette longue année dans l'ignorance la plus totale, il en voulut énormément à sa sœur de ne pas lui avoir dit ne serait-ce qu'un simple au revoir avant de quitter le cocon familial.
Mais le jeune garçon qu'il était fit de son mieux pour garder le sourire malgré tout, tâchant de ne pas inquiéter ses parents et ainsi peut-être leur remonter quelque peu le moral. Les pauvres ne savaient pas plus que lui où leur fille était partie, et ce départ aurait transformé la maison familiale en un lieu d'un silence et d'une tristesse affolante si Ho Joo n'avait pas été là pour les combler de ses éclats de rires.

Ce n'est qu'une longue année plus tard que sur le pas de leur porte, un jour, Hong Nam réapparut. Près de la grille de l'entrée, un petit paquet dans les bras, son petit ami Young Jae à ses côtés. Et tout fut expliqué. Young Jae s'était révélé être un surhumain, il avait dû partir à Busan Heroes High et  Hong Nam avait décidé de le suivre. Ils étaient maintenant mariés et avaient fêté quelques mois plus tôt la naissance de leur fille.
C'est ce jour-là que Ho Joo devint à la fois oncle et parrain du petit paquet qui allait apporter le plus de joie dans sa vie : Mi Ran.

Si le jeune garçon fut ravi de toutes ces bonnes nouvelles qu'on lui annonçait, il n'en fut pas de même pour ses parents. Non. Eux, étaient tout simplement furieux. Hong Nam était trop jeune, Young Jae était dangereux et leur fille était une erreur monumentale, voilà les mots qui furent criés entre les murs de la maison. Jamais telle dispute n'avait éclaté au sein de la famille Song, et jamais elle ne redeviendrait le havre de paix d'antan après cela.

Les années qui suivirent furent compliquées pour Ho Joo. Sa sœur était retournée s'installer à Busan avec sa petite famille, ses parents refusaient d'entendre parler d'elle et malgré la communication qu'ils gardaient à distance, un éloignement se creusait inévitablement entre eux. Chaque coup de fil qu'il passait à Hong Nam était comme une bouffée d'oxygène pour lui, à l'entendre lui raconter tout ce que son mari était en mesure de faire avec son pouvoir merveilleux et à vanter la beauté de son adorable petite fille.
Mais elle lui manquait.
Il s'ennuyait terriblement, maintenant qu'elle vivait sa propre vie.

À seize ans, Ho Joo fut repéré par l'agence dans laquelle sa mère travaillait et après quelques premiers essais plus que prometteurs face aux appareils photos, on l'engagea rapidement en tant que mannequin, dans l'espoir de le voir évoluer longtemps dans ce milieu. Durant deux ans, il parvint à concilier mannequinat et études sans trop de problèmes, mais au détriment de ses relations qui commencèrent à se dégrader autour de lui.
Il n'avait plus le temps d'appeler sa sœur aussi souvent qu'auparavant, et ses amis lui donnaient l'impression de doucement se transformer en simples connaissances, en raison du manque de temps qu'il avait à leur accorder. Pour quelqu'un comme Ho Joo, cette période fut extrêmement difficile à vivre : il avait l'impression de ne plus être lui-même, et chacun de ses sourires lui donnait l'impression d'être faux. Lorsqu'on venait lui parler, ça n'était plus que pour pouvoir s'afficher avec un visage connu, on ne s'intéressait plus à la personne derrière l'objectif.
Et il ne faisait rien pour arranger cela.

Ayant l'impression de lentement se transformer en quelqu'un qu'il ne reconnaissait et qu'il n'estimait plus, Ho Joo décida d'aller faire son service militaire dès sa majorité atteinte.
Là-bas, il se sentit enfin utile et tissa même des liens avec certains de ses camarades : ses sourires francs et sa bonne humeur communicative étaient enfin de retour. Il en profita même pour reprendre contact avec sa sœur par le biais de lettres et bien que leurs échanges restaient plutôt limités, cela lui permit au moins d'avoir des nouvelles de sa nièce qui grandissait sans cesse.
La dernière lettre qu'il reçut de sa part fut accompagnée d'une photo de la petite famille heureuse, prise le jour des six ans de Mi Ran.

Et puis tout s'écroula.

Deux mois avant la fin de son service militaire obligatoire, Ho Joo reçut une lettre lui annonçant le décès de sa sœur et de son mari dans un terrible accident de voiture. Cette nouvelle le déchira totalement. Il eut l'impression de sentir son cœur s'ouvrir en deux, de vivre un véritable cauchemar et refusa d'accepter la réalité de la nouvelle jusqu'au jour de leurs funérailles.

Ce jour venu, la première chose qu'il fit fut de se précipiter aux côtés de sa nièce en pleurs. La pauvre enfant comprenait à peine ce qu'il se passait, demandant sans cesse aux gens qui l'entouraient où se trouvaient ses parents, et pourquoi elle ne pouvait pas rentrer à la maison. C'est probablement ce qui fit le plus de peine à Ho Joo, qui ne savait comment réconforter la petite. Comment le pouvait-il ? Lui-même avait encore du mal à réaliser la tragédie qui l'avait frappé, et la seule chose qui lui permettait de tenir debout était l'envie d'être aux côtés de Mi Ran pour l'aider à traverser cette épreuve.
À ce moment-là, avant même de savoir qu'on lui avait confié la garde de cette précieuse enfant, Ho Joo savait déjà qu'il ferait tout pour combler le vide qui venait de se créer dans sa famille. Il savait qu'il ne remplacerait jamais les parents de la fillette, mais peu lui importait : le bonheur et le bien-être de sa nièce étaient maintenant les seules choses qui lui importaient.

Sortant tout juste de ses années de service, Ho Joo ne perdit pas de temps et déménagea immédiatement à Busan avec Mi Ran, pour qu'elle puisse retourner dans la maison où elle avait grandi. Là-bas, il dut s'occuper de ranger les affaires de sa sœur et de son conjoint, le cœur serré à la réalisation de la froideur que lui inspirait cette maison débordant d'affaires, et pourtant si cruellement vide.

Durant l'année qui suivit, la nouvelle petite famille qu'il formait avec sa nièce se remit doucement sur pieds, Ho Joo ayant reprit son travail en tant que mannequin au sein de l'une des succursales de son ancienne agence, basée cette fois-ci à Busan. Chaque jour, le jeune homme faisait de son mieux pour rendre la vie de Mi Ran plus festive, pour ne pas qu'elle se sente délaissée. Il était toujours aussi atterré de savoir sa sœur disparue à jamais mais le cachait derrière des sourires plus vrais que nature, pour ramener la joie dans le cœur de sa nièce.

Comme sa sœur le faisait avec lui-même lorsqu'il était plus jeune, il se mit à lui conter les récits à propos des surhumains qu'il avait entendu enfant. Plus il lui racontait ces histoires, plus il voyait le sourire de sa nièce devenir sincèrement radieux. Chaque histoire le faisait retomber en enfance, et Ho Joo avait l'impression de faire revivre sa sœur en se remémorant ce qu'elle avait pu lui dire lorsqu'il était plus jeune.
Quelque part, cela lui permettait de ne pas avoir à dire totalement adieu à Hong Nam : elle était toujours là.

Ho Joo n'aurait jamais pensé un jour devenir comme les héros de toutes ces histoires.

Et pourtant, peu après son vingt-et-unième anniversaire, un événement d'apparence anodin déclencha quelque chose en lui, révélant un pouvoir qu'il ne se connaissait pas.
C'était une nuit comme une autre alors qu'un orage avait commencé à éclater que le jeune homme fut réveillé par les cris et les pleurs terrifiés de sa nièce dans la pièce adjacente. Paniqué à l'idée qu'elle puisse avoir un problème et apparemment pas assez réveillé pour se rendre compte de ce qu'il était en train de faire, Ho Joo se dirigea instinctivement vers la source des pleurs et sauta de son lit pour se précipiter vers le mur derrière lequel Mi Ran se trouvait.
Mais au lieu de se heurter à un béton froid et dur, il le traversa.

Pendant un an, Jo Hoo fit de son mieux pour cacher son pouvoir à son entourage. En fait, il n'était pas totalement certain de bien réaliser qu'il avait toujours été un surhumain sans le savoir. Mais son pouvoir commençait à se déclencher au hasard de plus en plus régulièrement, au point où son agence de mannequinat finit par le licencier pour "faute professionnelle".
Malgré les anciens cours de son beau-frère qu'il avait pu trouver dans son logement pour essayer de comprendre ce qu'il lui arrivait, il dut se rendre à l'évidence : il ne pourrait pas s'en sortir sans se rendre à Busan Heroes High.

À vingt-deux ans, il fit donc sa rentrée à la BHH. Là-bas, un monde inconnu s'ouvrait à lui, et Ho Joo se découvrit une véritable passion pour l'histoire des surhumains, ainsi que la théorie de l'évolution de leurs pouvoirs. Tous les soirs, il racontait ce qu'il avait pu apprendre durant la journée à sa nièce, qui l'écoutait toujours avec des étoiles dans les yeux. Il se gardait cependant de lui révéler l'amplitude de son incompétence concernant la mise en pratique de son pouvoir, celui-ci lui ayant valu de finir dans des situations délicates plus d'une fois.
Il était réellement heureux à présent, comme si sa part surhumaine avait décidé de combler le vide qu'avait provoqué la mort de Hong Nam.

~~~

Pourquoi Ho Joo n'était-il pas devenu professeur à la BHH plus tôt ?
Par honte probablement, sachant la maîtrise de ses pouvoirs bien inférieure à la majorité des surhumains de son âge. Et pourtant, il était devenu un véritable expert concernant la théorie des pouvoirs, tant et si bien qu'il pouvait prétendre à enseigner cette matière à présent.

Voilà pourquoi il se trouvait à nouveau face à cet établissement aujourd'hui, le sourire aux lèvres et les jambes secouées de légers tremblements d'excitation. À côté de lui, une jolie Mi Ran maintenant âgée de seize ans se tenait, moqueuse.
Elle riait gentiment à la vision de son oncle, qui se comportait comme un véritable enfant devant un étalage de bonbons. Cet homme avait beau avoir atteint la trentaine, il ne semblait pas mûrir le moins du monde lorsqu'on le voyait de la sorte : elle n'arrivait tout simplement pas à croire qu'il allait bientôt devenir l'un de ses professeurs à la BHH.

Ho Joo posa sa main sur l'épaule de la jeune fille, avant d'aspirer un grand bol d'air de manière dramatique. Lorsqu'il planta ensuite ses yeux dans les siens, son regard traduisait une impatience non dissimulée.

- Prête ?

Qu'elle le soit ou non, lui l'était. Et il avait sincèrement hâte de se retrouver à nouveau entourés de surhumains, pour cette fois-ci tenter de les aider grâce à ses connaissances.
Le sourire qu'il affichait actuellement aurait difficilement pu être plus rayonnant.


AND YOU ?!

Appelez-moi comme bon vous semble. Je suis comme ça moi, j'ai peur de rien. On m'appelle communément Staline, mais j'accepterai n'importe quoi, je suis flexible.
Sinon j'ai 22 ans et je fais du rp depuis... un peu moins d'un an sur forum, en fait (lulz #RPNoob). J'ai trouvé ce fabuleux forum par le biais de Park Min Ki et Choi Ji Hun, alors gros hugs à elles ♥

Je ne mets pas de lait avec mes céréales, parce que c'est bien plus pratique de les manger directement dans leur boîte, et je pense que l'ananas et la pizza se marient à merveilles. Je préfère encore le chèvre-miel dessus, mais ça c'est une autre histoire.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 30
Localisation : Probablement pas au bon endroit
Pouvoir : Intangibilité
Avatar : Choi Siwon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Dim 12 Mar - 23:47
Nam Ji Soo
Helloooo !!! Déjà bienvenue :heart: Je t'aime déjà since un de mes surnoms c'est aussi staline xD + pizza chèvre miel ma vie *^*

Sinon j'ai hâte de lire ta fiche, je plussoie le vava et j'espère que tu t'amuseras bien ici :heart:
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 21
Localisation : je sais pas, venez m'aider !
Pouvoir : Contrôle des émotions
Avatar : Mark (NCT)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Dim 12 Mar - 23:55
Song Ho Joo
Merciiiii ♥

Même surnom et même goûts en matière pizza ? Je crois que c'est le Destin qui nous réunit, il n'y a pas d'autre explication.

Sinon, plus sérieusement, j'essayerai de finir la fiche pour demain, mais je vais venir t'embêter par mp si ça ne te dérange pas, parce que j'ai plusieurs questions pour pouvoir bien faire l'histoire sans raconter des bêtises... :shine:

Si le vava plaît c'est tant mieux !
Ah, et aussi, et je ne doute pas m'amuser par ici :heart:
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 30
Localisation : Probablement pas au bon endroit
Pouvoir : Intangibilité
Avatar : Choi Siwon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 0:00
Nam Ji Soo
Héhé~~~ j'aime le destin :heart:
Et nan ça ne me dérange pas que tu me mp ! Ma boîte est toujours ouvertw à tout le monde ;)

Oui on voit pas souvent de Siwon xp
Super ! Bah on est là si besoin ^^ Hâte de te voir rejoindre nos rangs~
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 21
Localisation : je sais pas, venez m'aider !
Pouvoir : Contrôle des émotions
Avatar : Mark (NCT)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 0:08
Yong Dae Han
BIENVENUUUUUE !
j'ai vu siwon et j'ai pleuré parce que siwon omg je l'aime tellement je,,,
Bon bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas ! :heart:
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 19
Avatar : Kim Taehyung
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 0:23
Song Ho Joo
Merci à toi aussi pour ce chaleureux accueil, ça fait plaisir !

L'effet Siwon ne se contrôle pas, je comprends.

Merci beaucoup, je suis déjà en train de noyer Ji Soo sous un flot de questions, je viendrai t'embêter si jamais cette âme charitable abandonne face à mon bouletisme :ohplz:
(Luv vos smileys au fait, je tenais à le préciser)

_________________
Let's smile, shall we ?
Because life doesn't mean anything if you don't live it to spread laughters around you. © by anaëlle
Plz don't be sad.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 30
Localisation : Probablement pas au bon endroit
Pouvoir : Intangibilité
Avatar : Choi Siwon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 0:34
Bloomfield Heath
BIENVENUE A TOI !! :fesses:
Je viendrais lire ta petite fichette une fois finie et peut être trouver un petit lien :hehe: Bon courage pour la suite :')
Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2016
Age : 27
Pouvoir : Pyrurgie
Avatar : Min yoongi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 5:40
Choi Ji Hun
:huhu: je te souhaite la bienvenue même si ta fiche est plus avancée que la mienne bref ~
T'sais déjà que je t'aime, que j'attends des roses (mon correcteur a choisi ce mot, c'est rigolo) et des rps :3
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 31
Localisation : À deux endroits à la fois
Pouvoir : Clonage
Avatar : Simon Dominic
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Lun 13 Mar - 20:30
Woo Ji Hyun
Bon, le Siwon sauvage qui est apparut m'a rendue dingue. C'est pas bien de faire ça aux gens :panic:

Franchement, je me suis imaginée un instant avec Siwon comme prof et je pense que tout le monde est d'accord pour dire que ça motiverait tout le monde à venir en cours et à avoir les meilleures notes possible hahaha

Ce que je lis du personnage est déjà super, j'ai hâte de lire la suite !
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 21
Localisation : Chez Marge Simpson, mon nouveau crush
Pouvoir : Télékinésie
Avatar : Seo Johnny
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Mar 14 Mar - 20:56
Song Ho Joo
Heath : Déjà, vingt plombe plus tard, merci !
Et.
Vrbblblblhlg.
Mais vieeens, je t'accueillerai avec joie voyons :sideeyes:

Ji Hun : Je sais déjà tout ça, et les roses sont en chemin. :heart:

Ji Hyun : Je ne peux que plussoyer ce que tu dis là, qui n'a jamais rêvé d'avoir Siwon comme prof ? (Beaucoup de monde, probablement, mais bon. Quand même.)
J'espère que la suite de la fiche plaira quand je l'aurai finie, mais ça ne devrait plus trop tarder à présent ! :canard:
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 30
Localisation : Probablement pas au bon endroit
Pouvoir : Intangibilité
Avatar : Choi Siwon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this Mer 15 Mar - 19:21
Boom Headshot



inscription validée;


« Félicitation, ton dossier a été retenu ! Mais avant de te lâcher tout(e) nu(e) dans la nature, nous te recommandons d'aller réclamer un toit si tu ne veux pas dormir dehors, et enfin pour bien commencer d'aller te faire des potes, c'est le plus important ! Amuse toi bien ♥ »

Ok. De base j'allais te parler de son chien, Jackson, qui semble être un petit clin d'oeil à She Was Pretty ? Mais après j'ai lu ton histoire et crois moi, si j'avais pu rentrer dans mon écran pour lui faire un câlin je l'aurais fait ! Ho Joo est vraiment un amour du coup j'ai décidé que si je crée un DC un jour, je créerai son fanclub parce qu'il mérite tout l'amour du monde :shine: Voilà je suis amoureuse, adieu et bienvenue.
— Ji Hyun

© nemoe sur epicode


avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 24/04/2016
Avatar : Bang Si Hyuk
Voir le profil de l'utilisateur http://busan-hh.forumactif.org

MessageSujet: Re: Song Ho Joo - U can't touch this
Contenu sponsorisé
Song Ho Joo - U can't touch this
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» 04. Love you like a love song, baby...
» Love is a song of hope... [PV Eclair Sournois ]
» Rick Ross - Touch 'N You ft. Usher
» Hold me now, touch me now ∂ MAVER [ HOT ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUSAN HEROES HIGH :: GESTION DU PERSONNAGE :: Secrétariat :: Inscriptions :: Bienvenue à la BHH !-
Sauter vers: